Savoir Vert se refait une beauté

Savoir Vert est en plein relooking. Il est d’abord passé de Blogger à WordPress, et son adresse est désormais www.blogsavoirvert.com.

Si vous ne reconnaissez pas le blog lors de vos prochaines visites, pas d’inquiétude, je suis juste en train de faire quelques essayages. ;-)

Ordinateur inactif : laisser en veille ou éteindre ?


C’est une question que je me pose depuis longtemps : lorsqu’on ne va pas utiliser l’ordinateur pendant un certain temps, par exemple pour la pause déjeuner, vaut-il mieux le mettre en veille ou l’éteindre ? Et après combien de temps d’inactivité ?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de connaître la consommation d’un ordinateur allumé, et de comparer ce chiffre avec la consommation en veille. On considère évidemment que la consommation de l’ordinateur éteint est nulle (ou quasi nulle).


Les différents modes de veille

Mes recherches m’apprennent tout d’abord qu’il existe plusieurs modes de veille :
- veille
- veille prolongée
- veille hybride (sur les PC fixes équipés de Windows Vista ou une version ultérieure)

  • La veille met l’ordinateur en état d’économie d’énergie. L’écran s’éteint, mais l’ordinateur reste allumé. Ainsi il se remet en route très rapidement lorsque vous souhaitez rependre le travail. Il faut le différencier de l’écran de veille, qui évite de laisser une image fixe sur l’écran.
  • La veille prolongée est proche de l’ordinateur éteint. D’après le site de Windows, c’est un mode conçu principalement pour les ordinateurs portables. Les documents et programmes ouverts sont enregistrés sur le disque dur, puis l’ordinateur se met hors tension. La consommation d’énergie est alors quasi nulle.
  • La veille hybride est à mi-chemin entre veille et veille prolongée : tous les documents et programmes ouverts sont mis en mémoire et sur le disque dur. L’ordinateur se met alors en basse consommation. Ce mode permet de rallumer l’ordinateur très rapidement, sans toutefois risquer de perdre des données en cas de coupure de courant.

La veille hybride est aujourd’hui sélectionnée par défaut sur les ordinateurs de bureau, mais il est possible de modifier ce paramètre si on le souhaite.

Consommation en veille

Le mode veille n’éteint pas l’ordinateur, seulement l’écran. La consommation reste donc élevée puisque, comme nous l’avons vu dans notre article sur la consommation des PC, un ordinateur consomme de 50 à 140W sans l’écran. L’avantage est qu’on peut sortir de la veille en seulement quelques secondes, et reprendre son travail très rapidement.

Dans le mode veille prolongée, la consommation est quasi nulle, puisque l’ordinateur est presque éteint. Il pourrait sembler très utile de choisir ce mode de veille. Néanmoins, comme nous l’avons vu, ce mode a été conçu particulièrement pour les ordinateurs portables. Dans le cas des ordinateurs fixes, je ne suis pas certaine que cela soit véritablement avantageux. J’ai testé ce mode à plusieurs reprises et j’ai mis à chaque fois beaucoup de temps à sortir de la veille prolongée. Il m’a fallu à peu près le même temps pour reprendre mon travail que si je démarrais l’ordinateur. Dans ce cas, autant éteindre l’ordinateur complètement.

Le mode de veille hybride, d’après le site Winmacsofts, consomme environ 5W, ce qui est très peu par rapport à un ordinateur en marche. L’avantage, pour un ordi fixe, est qu’on sort assez rapidement de la veille et qu’on peut reprendre le travail en moins d’une minute.
Il faut toutefois à noter que les modes de veille hybride et prolongée ne permettent pas un « nettoyage » de la mémoire RAM. Il est donc recommandé d’éteindre son ordinateur de temps à autre. De plus, la sortie de veille est parfois imparfaite et le son ou la connexion internet sont perdues, ce qui amène alors à redémarrer l’ordinateur.

Quelle veille choisir et quand ?

Nous connaissons à présent la consommation des différents modes de veille : 
- veille : 50 à 140W
- veille hybride : 5W
- veille prolongée : 0W
Il nous reste à connaître la consommation d’un ordinateur au démarrage, afin de savoir quand il est pertinent d’éteindre l’ordinateur plutôt que le laisser en veille. D’après WinMacSofts, un PC portable consomme 63W à l’allumage, et un PC fixe 165W. Cependant, il s’agit d’un pic de consommation qui ne dure que quelques minutes au plus.

Le calcul est simple : si on laisse son ordinateur allumé pendant 1h, il consommera en moyenne 100W. Si on le laisse en veille hybride : 5W + l’allumage, avec un retour au travail très rapide (puisqu’il n’est pas nécessaire de fermer/ouvrir les programmes). Si on éteint l’ordinateur : 0W + l’allumage, avec un temps plus long pour la reprise du travail (chez moi, près de 5 min).

Conclusion

Ainsi, le choix de mettre en veille ou éteindre dépend de la rapidité avec laquelle vous souhaitez pouvoir reprendre le travail. Mais il semble évident que même pour une pause relativement courte (20-30 min), il est plus économique de ne pas laisser l’appareil allumé.
Pour ma part, je privilégie la veille hybride afin de reprendre le travail rapidement. J’ai décidé de mettre l’ordinateur en veille dès que je le laisse pour au moins 20 minutes. Si je sais que je vais le réutiliser dans la journée, je le laisse en veille. En revanche, je l’éteins pendant la nuit, non seulement parce qu’il va rester inactif pendant près de 10h, mais également pour « nettoyer » la RAM.

J’ai également paramétré la veille pour les périodes d’inactivité plus courtes. Au bout de 5 min d’inactivité, l’écran s’éteint, et au bout de 20 minutes, il passe automatiquement en veille hybride.

Ces différentes habitudes permettront, je l’espère, de réduire significativement ma consommation électrique.

Sources :

Windows – Veille et veille prolongée : Forum aux Questions
WinMacSofts – Belkin Conserve Insight : Le test et le point sur la consommation de vos périphériques
Forum CNet France – Veille prolongée ou éteindre le PC ?