Consommation électrique de nos appareils high-tech

Le numéro de juillet-août de Canard PC Hardware propose un très intéressant dossier sur la consommation électrique de notre matériel high-tech branché sur le secteur, c’est-à-dire les ordinateurs évidemment, mais aussi les box ADSL ou les consoles de jeux. Je vous propose donc un compte-rendu de ce dossier, qui est certes très technique, mais qui fourmille d’informations utiles et accessibles à tous.


Le dossier commence par un article général, puis détaille les consommations matériel par matériel : les différents composants des ordinateurs (carte graphique, carte mère, alimentation, etc.), les périphériques (enceintes, imprimantes) et enfin les box et consoles de jeux. Si j’ai essayé jusqu’à présent d’éviter de vous assaillir de chiffres, cette fois-ci, il me semble indispendable de les utiliser, compte tenu du sujet.

J’ai décidé de vous présenter les résultats de Canard PC en deux parties, la première (ce billet) s’adressant à tous, et la deuxième étant plutôt réservée aux spécialistes, ceux qui vont choisir leur matériel informatique composant par composant.

On apprend donc dans ce dossier que nous avons tous en moyenne 20 appareils branchés au secteur 24h/24, ce qui représente une consommation de 150 à 250 Watts en permanence. Pour avoir une idée de ce que cela nous coûte, on peut considérer que chaque watt de consommation 24h/24 (en mode veille, par exemple) revient à 1€ par an. Multiplié par le nombre d’appareils branchés, cela commence à faire une petite note tout de même. D’autant que de nombreux appareils consomment plus d’1 W en veille. Par exemple, le micro-onde testé par le magazine consomme 3,4W en veille, simplement pour afficher l’heure.

En ce qui concerne les imprimantes, on remarque un grand écart de consommation entre les jet d’encre et les laser. Les imprimantes à jet d’encre consomment très peu en veille (moins de 4W) et raisonnablement en fonctionnement (entre 60 et 130W). Il faut noter que plus il y a de suppléments (type écran LCD), plus elles consomment. Les imprimantes laser, elles, consomment entre 650 et 1000 W en fonctionnement ! Ceci s’explique par le fait qu’il faut chauffer le « four », ce qui réclame beaucoup d’énergie. Mais le véritable problème des lasers est le mode veille. En veille, l’imprimante consomme 6 à 8 W, ce qui est déjà pas mal. Mais surtout, on remarque un pic de consommation très régulier, ceci afin de maintenir l’imprimante « au chaud ». Ainsi, les tests ont révélé une consommation de 860W pendant 4 secondes, et ceci toutes les 56 secondes ! Pour moi, la conclusion est évidente : il ne faut absolument pas laisser une imprimante en veille. Il convient de l’allumer uniquement lorsqu’on en a besoin, et de l’éteindre immédiatement après. Nous ne sommes quand même pas si pressés, n’est-ce pas ?

Ce qui pose problème avec les enceintes des ordinateurs, c’est également leur mode « veille ». On remarque en fait, que même éteintes, elles continuent à consommer une quantité non négligeable d’électricité. Alors qu’elles consomment en moyenne 17 à 25 W en fonctionnement, les enceintes Logitech testées par Canard PC continuent à consommer 11 W lorsqu’elles sont éteintes. Difficile de faire des économies dans ces conditions.

Le sujet particulièrement intéressant et problématique soulevé par ce dossier est celui des box ADSL et décodeurs TV. Ces appareils sont en effet connectés 24h/24 et il nous est impossible de les éteindre. Canard PC a testé les box et décodeurs Free, Orange, SFR et Darty. Les box ADSL des trois premiers consomment à peu près autant, c’est-à-dire 9 à 10 W. A noter chez Free que si l’on déconnecte le wi-fi, on gagne presque 2W/heure. Mais ce qui  est vraiment scandaleux, ce sont les décodeurs TV, qui consomment de 10 à 13W lorsqu’ils sont allumés, et seulement 2 ou 3 W de moins lorsqu’ils sont en veille. En effet,  certains fabricants « simulent » la veille, en se contentant d’éteindre l’affichage. En réalité, l’appareil continue à consommer allègrement. La facture annuelle d’électricité pour le couple box + décodeur tourne tout de même autour des 20€. La palme revient à Darty, avec un décodeur qui consomme 21 W allumé et 19 W en veille; la facture annuelle s’élevant là à 30€…

Enfin, au sujet des consoles de jeux, on notera une consommation en veille raisonnable (2W) pour laXbox 360 ou la Playstation 3, mais il faut également ajouter que toutes les consoles vendues ne sont pas identiques. Ainsi, la dernière version de la Xbox consomme 20 à 30% moins d’énergie que les premiers modèles. De même pour la Playstation 3, on est passé de 167 W en jeu pour le modèle 2006, à 55 W pour le modèle 2010. La Wii quant à elle consomme assez peu en fonctionnement comparée aux autres (20 W) , mais elle est se fait remarquer par sa consommation en veille (10 W). Ceci est dû au service Wiiconnect24, qui sert à récupérer des informations à tout moment de la journée. Si on désactive ce service, la consommation en veille redescend à 3 W.

Alors que peut-on en conclure ? Si en ce qui concerne les box et décodeurs TV, nous ne pouvons qu’espérer un effort de la part des constructeurs, en ce qui concerne les ordinateurs et leurs périphériques, il nous reste toujours la possibilité de les éteindre totalement, en les branchant à une multiprise munie d’une alimentation, et en éteignant cette multiprise lorsque nous n’utilisons pas l’ordinateur. Canard PC propose une version plus moderne et plus pratique : la multiprise maître-esclave. Vous connectez votre PC sur la prise maître et les périphériques sur les prises esclaves. Lorsque l’appareil maître est en veille, tous les esclaves sont déconnectés totalement. Si cette solution semble intéressante pour un PC, il me semble que ce n’est pas valable pour la télévision, car un enregistreur/magnétoscope ou le décodeur TV ne pourront jamais être déconnectés, sous peine de ne jamais pouvoir enregistrer un programme. Quant aux autres appareils  en veille (micro-onde, machine à café, etc.), chacun pourra s’interroger à savoir si le gain de temps ou la facilité d’usage vaut réellement ces quelques euros dépensés en plus… 
Source :
Canard PC Hardware n°5 (juillet-août 2010), « High-Tech : la gabegie énergétique », p38-51.
 
Commentaires
  • fabou dit :

    Les derniers écrans que j'ai acheté ont un arrêt automatique que l'on peut régler (une "sous"-veille). Le PC est mon outil de travail, d'où les deux. J'en ai réglé un à deux et un à trois heures. Donc, de temps en temps, un écran s'éteint, je passe mon doigt sur le bord, il se rallume. Après deux semaines, je note, que c'est pas gênant du tout… Au contraire,

  • fabou dit :

    Petit remarque supplémentaire:<br /><br />Et une autre revendication.<br /><br />C&#39;est bien sympa d&#39;avoir l&#39;heure en petits cristaux liquides, dans les années &#39;70 (encore elles), c&#39;était même très très cool — aaaah, voir 11:11, quel pied. Mais aujourd&#39;hui, elles m&#39;énervent, et que ça clignote, et que c&#39;est vert, jaune, rouge, 5 dans une pièce, 3 dans l&#39;autre.<

  • Merci Fabou pour ces commentaires ! :-)<br /><br />Je suis assez d&#39;accord pour le 2ème. Pour le 1er, je n&#39;ai pas suffisamment de connaissances sur le sujet pour commenter ! ;-)

Laisser un commentaire