Food Inc.

Je suis allée voir ce documentaire qui traite de l’industrie agroalimentaire américaine.
C’est un documentaire assez didactique, construit en « chapitres », dont le but est évidemment de montrer les dérives de l’agroalimentaire. On y retrouve certaines images déjà vues, comme celle des poussins qui défilent sur des tapis, mais on en découvre d’autres, comme ces immenses champs où les centaines de bovins ne trouvent pas un brin d’herbe, mais seulement de la boue.
Certains sujets abordés sont nouveaux pour moi. Notamment le problème des infections dues à la bactérie E-coli, en augmentation constante parce qu’on nourrit les bovins avec du maïs, aliment qui n’est pas naturel pour eux et qu’ils ne digèrent pas correctement. On se demande alors si ce problème existe en Europe, car la solution trouvée par les industriels américains est de désinfecter la viande à l’ammoniaque…
Le sujet de Monsanto et des OGM n’est évidemment pas occulté, mais il est surtout traité sous l’angle de la main-mise de la firme sur l’agriculture céréalière. Et on découvre que les rares possesseurs de machines à nettoyer les graines (utilisées par les derniers agriculteurs à choisir des semences publiques) sont attaqués en justice par Monsanto.
On apprend également qu’il existe une loi américaine contre le dénigrement de l’industrie agroalimentaire. Si bien qu’une femme dont l’enfant est mort de l’E-coli ne peut témoigner de ce qu’elle a changé dans son alimentation, sous peine de poursuites. C’est effectivement ce qui est arrivé à Oprah Winfrey, la célèbre animatrice, attaquée par une firme pour avoir déclaré dans l’une de ses émissions ne plus vouloir manger de hamburger, lors de la crise de la vache folle.
Ce documentaire est donc vraiment instructif, même s’il se limite au cadre des Etats-Unis. Il amène surtout à s’interroger sur les différences ou similitudes avec l’industrie agroalimentaire européenne.

Source : Food Inc. Robert Kenner, 2008. http://bit.ly/8IQlN7

Laisser un commentaire